129 Boulevard De Menilmontant, 75011 PARIS
06 15 03 00 69
01 83 87 33 57

Comment Accomplir les rites de la omra ?

ACCOMPLIR LES RITES DE LA OMRA

Formulez votre intention de vous mettre en état d’ihrâm.

«  Je réponds à ton appel, Ô Allah, par une ’Umra »
« LABAYKA ALLAHUMMA BI ’UMRA »,

L’ihrâm est un état de sacralisation que tous les musulmans doivent adopter avant d’accomplir la omra et le hajj. Cet état doit être respecté pendant toute la durée du rite. L’ihrâm suppose un changement dans votre comportement et dans vos actions, mais ne vous méprenez pas, vous n’atteindrez le véritable état de sacralisation que lorsque vous formulerez votre intention sincère d’accomplir la omra ou le hajj et réciterez la prière de la talbiyah. Ainsi, quelqu’un qui se met en état de sacralisation sans pour autant être sincère n’a pas accompli son ihrâm correctement. Les hommes et les femmes entrent en sacralisation différemment. Lisez la suite pour avoir plus de détails.

Pour les hommes : se raser, se coiffer, raser ou tailler la pilosité faciale, se couper les ongles et raser les poils du corps. Prendre un bain ou faire ses ablutions (wudu) avec l’intention d’entrer en sacralisation, mais sans employer de l’eau de toilette ou des parfums. Se repentir sincèrement des péchés commis.

Habillez-vous avec un vêtement d’ihrâm qui se compose de deux pièces de tissu ordinaire de couleur blanche. Enroulez une pièce autour de votre taille et couvrez-vous le haut du corps avec l’autre. Portez simplement des sandales ou des tongs qui ne couvrent pas le dos de vos pieds. Ne vous couvrez pas la tête. Ces vêtements simples signifient l’égalité de tous devant Dieu. Ainsi, le plus fortuné des rois et le plus pauvre des mendiants portent des vêtements similaires pendant le hajj.
Pour les femmes : Comme pour les hommes, les femmes doivent se raser les poils du corps et faire leur toilette, se laver, éviter d’utiliser du parfum, etc. Elles ne doivent pas se maquiller ou employer des cosmétiques. Toutefois, hormis les sandales qui restent obligatoires, les femmes n’ont pas de tenue spéciale à porter pendant l’ihrâm. Elles peuvent porter leurs vêtements habituels à condition qu’ils soient propres et modestes.

Déclarez votre intention et récitez la talbiyah. Les lieux sacrés du pèlerinage sont entourés par une limite sacrée appelée miqât. Les pèlerins ne peuvent pas dépasser cette limite s’ils ne sont pas en état de sacralisation ou ihrâm. Quand un pèlerin en état d’ihrâm se présente au miqât, à l’une de ses six entrées historiques, il prononce la niyyah qui est une courte déclaration de son intention d’accomplir la omra. Avant de quitter la miqât, le pèlerin récite la talbiyah, une prière qu’il répétera souvent pendant son pèlerinage. Les paroles de la talbiyah sont les suivantes :

« Je réponds à ton appel, ô mon Seigneur, je réponds à ton appel, toi qui n’a point d’associé, je réponds à ton appel. La louange, la grâce et la royauté t’appartiennent, toi qui n’a point d’associé. »

« Labbaikal lâhoumma labbaik, labbaika lâ charîka laka labbaik, innal hamda, wan ni’mata laka wal moulk, lâ charîka lak »

Si en arrivant au miqât le pèlerin n’est pas en état de sacralisation, il doit entrer en ihrâm avant de passer.

Note : la Sunna veut qu’on traverse ces passages et qu’on entre dans les édifices religieux du pied droit.

LES RITES DE LA OMRA : L’ENTRÉE DANS LA MOSQUÉE SACRÉE

Dirigez-vous vers la Ka’bah qui représente l’endroit le plus sacré de l’Islam. En arrivant en vue de la Ka’bah, fixez-la du regard et tenez-vous debout parmi la foule en disant « Allahu Akbar » (Dieu est le plus grand) trois fois, ensuite dites « La Ilaha Illallah » (il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah). Récitez d’autres versets sacrés si vous le souhaitez. Bénissez le prophète Mohammed que la paix soit avec lui et offrez humblement vos prières à Allah. C’est un moment propice et favorable pour prier et implorer la générosité divine.

Il est recommandé, lorsque vous entrez dans l’enceinte de la Mosquée Sacrée de la Mecque, d’avancer votre pied droit et de dire :

« Au nom d’Allah, que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur le Messager d’Allah ; Ô Allah, ouvre moi les portes du Ta miséricorde ; je me réfugie auprès d’Allah, le Majestueux et auprès de Sa Face Noble, de Son pouvoir ancien contre le Diable banni. »

Bismil-lâh , was-salâtu was-salâmu alâ rassûlil-lâh , allâhumma-ftah lî abwâba rahmatik . A’ûdhu billâhil-azîmi wa wadjhihil-karîmi wa sultânihil-qadîmi minash-shaïtânir-radjîm.

LES RITES DE LA OMRA : TAWAF

Accomplissez le tawaf. Le tawaf ou circumambulation est un rituel pendant lequel les musulmans tournent autour de la Ka’bah. Avant de commencer, les hommes doivent vérifier que leur tenue d’ihrâm est bien fixée de telle façon que la pièce de tissu qui couvre le haut du corps passe sous le bras droit et couvre l’épaule gauche tout en laissant l’épaule droite découverte.

Ensuite, déplacez-vous vers la droite. Rapprochez-vous de la Pierre Noire, le coin oriental de la Ka’bah et si possible embrassez-la. Si vous ne pouvez pas vous en rapprocher suffisamment pour l’embrasser, touchez-la avec votre main. Si vous pouvez vous en rapprocher suffisamment pour la toucher ou l’embrasser, portez vos mains à vos oreilles et récitez cette courte prière : « Bismi’Llah Allahu akbar wa li’Lah al-hamad » (au nom d’Allah, Allah est le plus grand et à lui sont les louanges). Ne poussez pas les autres et ne vous battez pas pour avoir une chance de toucher la Pierre Noire.

LES RITES DE LA OMRA : AS-SAFA ET AL MARWAH

Exécutez le sa’ey. Le mot sa’ey veut dire « courir » ou « faire un effort ». Dans la pratique cela consiste à faire sept fois le va-et-vient entre les collines de Safâ et de Marwâ qui sont respectivement au nord et au sud de la Ka’bah. À l’origine, cette marche était faite à ciel ouvert, mais de nos jours, le parcours s’effectue dans un long couloir couvert.

En arrivant au sommet de Safâ, récitez :
As-Safa et Al Marwah sont vraiment parmi les lieux sacrés d’Allah. Donc, quiconque fait pèlerinage à la Maison ou fait l’Oumra ne commet pas de péché en faisant le va-et-vient entre ces deux monts. Et quiconque fait de son propre gré une bonne œuvre, alors Allah est Reconnaissant, Omniscient. [Sourate 2 Al Baqara : verset 158]

Inna-Safa wal-marwata min sha’a-iri Allahi faman hajja-lbayta awi’tamara fala junaha ‘alayhi an yattawwafa bihima waman tatawwa’a khayran fainna Allaha shakirun ‘aleem

Ensuite, grimpe sur le mont As-Safa, mais tu n’es pas obligé d’aller jusqu’à la cime du mont. Grimpes juste un peu et puis tiens-toi en équilibre, place-toi de manière à faire face à la Kaaba et dis trois fois : «Allahou Akbar» ; ensuite, tu diras :

« Il n’y a de divinité digne d’adoration que Allah seul ; point d’associé à Lui ; à Lui appartiennent la royauté et la louange et Il est Omnipotent. Il n’y a point de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah seul, Il a exécuté sa promesse, a secouru Son serviteur et a défait les coalisés, seul. »

« Lâ ilâha ilal-lâhu wahdahu lâ sharîka lah, lahul-mulku wa lahul-hamdu wa huwa alâ kulli shaï’in qadîr, lâ ilâha illal-lâhu wahdahu andjaza wa’adah ,wa nassara abdah, wa hazamal-ahzâba wahdah. »

Tu répèteras cette évocation trois fois en faisant entre elles les invocations que tu désires parmi les biens de ce monde et de l’au-delà. Si tu te limites à un nombre inférieur à cela, nul ne t’en fera grief in-châ-Allah. N’élève tes mains qu’au moment de l’invocation ; tu n’as pas à les élever au moment où tu proclames la grandeur d’Allah trois fois.

Ensuite, descends de As-Safa et dirige-toi vers Al Marwah en marchant normalement, tout en évoquant Allah et en L’implorant pour ton bien, celui de ta famille, de tes frères musulmans à l’aide d’invocations qui te sont faciles. Arrivé au début de la marque verte, tu dois « courir à vive allure », selon tes capacités, jusqu’à ce que tu arrives à l’autre marque verte. Ensuite, tu marches à nouveau normalement et continues ton trajet jusqu’au moment de gravir le mont Al Marwah. Lorsque tu seras arrivé à Al Marwah et l’auras gravi, place toi-en direction de la Kaaba et répète les invocations et les évocations comme tu l’as fait à As-Safa.

Toujours de cette même façon, recommence ce parcours pour atteindre les sept tours en commençant par As-Safa pour terminer à Al Marwah. Ainsi, ton départ de As-Safa jusqu’à Al Marwah compte pour un tour, et ton retour de Al Marwah à As-Safa pour un autre tour.

LES RITES DE LA OMRA : FINALISER LA OMRA

Rasez vos cheveux ou coupez-les. Après l’accomplissement du sa’ey, les hommes doivent se raser la tête ou couper leurs cheveux très courts, les deux formules sont acceptables mais le rasage est préférable. Toutefois, un homme peut ne pas vouloir se raser la tête durant la omra s’il compte accomplir le rite du hajj quelques jours plus tard, car ce rite inclut également un rasage de la tête. Par contre, les femmes ne doivent pas se raser la tête, mais elles peuvent couper une mèche de leurs cheveux ou couper leur chevelure et la raccourcir de quelques centimètres.

La omra se termine après la coupe des cheveux et les restrictions du ihrâm sont levées. Vous pouvez reprendre vos activités normales, porter vos vêtements habituels, etc. Cependant, si comme plusieurs pèlerins vous décidez d’accomplir le pèlerinage du hajj dans les jours suivants, sachez que pour pouvoir le faire, vous devez entrer de nouveau en état d’ihrâm.

Leave a reply


vingt − quatorze =